Créer une ambiance de restaurant au goût de ses clients,

une question de confort

La décoration et l’atmosphère sonore ne sont pas les seules composantes de l’ambiance d’un restaurant. Parce qu’il offre une expérience de tous les sens, un tel établissement se doit de travailler sur chaque facette de son environnement afin de répondre aux attentes de sa clientèle, tout en favorisant l’efficacité et le bien-être du personnel. Découvrez nos 8 secrets pour améliorer l’ambiance d’un restaurant.

1. Trouver le bon compromis entre capacité et cadre d’accueil

1. Trouver le bon compromis entre capacité et cadre d’accueil

Lors de la conception d’un restaurant, un élément doit concentrer toutes les attentions : trouver le bon équilibre entre capacité d’accueil et ambiance accueillante. L’enjeu est de pouvoir recevoir suffisamment de clients pour que l’activité soit rentable, tout en s’assurant que les personnes se sentent à l’aise. À ce titre, l’amélioration de l’acoustique pourra avoir son importance, dans la mesure où elle permettra d’installer davantage de couverts, sans pour autant que l’expérience client en pâtisse.

Ce compromis sera généralement défini en fonction de l’ADN du lieu : les établissements gastronomiques miseront sur une capacité moindre pour se concentrer sur un petit nombre de clients, tandis que les restaurants populaires privilégieront une ambiance plus chaleureuse avec un grand nombre de clients. Une fois cette identité fixée, c’est via l’agencement du restaurant (choix du mobilier, emplacement, etc.) qu’il sera possible de mettre en place cette équilibre.

2. Définir l’ambiance acoustique du restaurant

L’ambiance acoustique d’un établissement est à la fois une partie de son identité – certains sont volontairement plus agités que d’autres – et une clé pour assurer la satisfaction des clients. Et contrairement à ce que de nombreux restaurateurs pensent, l’amélioration de la qualité sonore peut être réalisée dans le respect de l’ambiance et de la décoration. Preuve que l’acoustique est d’importance d’ailleurs, 50% des restaurants parisiens sont jugés trop bruyants [1]. Il est donc important que l’expérience sonore soit en accord avec l’ambiance que vous souhaitez pour votre restaurant et les attentes de la clientèle.

Au-delà du choix de la musique diffusée, qui est propre à chaque établissement, il est important de s’attaquer à toutes les éventuelles nuisances sonores. En fonction de l’atmosphère du lieu (feutrée, calme, festive, etc.), plusieurs solutions correctives pourront être apportées pour offrir une bonne expérience acoustique aux clients et au personnel : réagencement du restaurant, traitement acoustique des bruits intérieurs ou encore sélection de mobiliers et de matériaux spécifiques pour limiter la réverbération du son. Sachez d’ailleurs que le niveau sonore idéal dans un restaurant est compris entre 60 et 70 dB [2].

92%

des clients affirment être gênés par le bruit au restaurant

Le saviez-vous ? Le bruit au restaurant est la première source de mécontentement des clients.

L’ambiance acoustique des restaurants a de quoi inquiéter. Pour preuve, 92% des clients affirment y être gênés par le bruit et avoir des difficultés pour suivre leurs conversations [3]. Plus grave encore : 1 Français sur 5 estime qu’un établissement trop bruyant est un mauvais restaurant [4].

3. Trouver l’identité lumineuse de son restaurant

Souvent négligée, la luminosité joue pourtant un rôle essentiel dans l’ambiance du restaurant. Tamisée dans les lieux intimistes ou accentuée au sein des établissements modernes, la lumière est une partie de l’âme du restaurant. Tout l’enjeu est de proposer une ambiance lumineuse qui correspond aux attentes des clients et qui donne envie aux passants d’entrer. Il faut également qu’elle soit adaptée au travail des serveurs car les bâtiments peuvent avoir un impact sur leur santé et leur bien-être.

Gardez néanmoins à l’esprit qu’il n’existe pas de luminosité parfaite au sein d’un restaurant, dans la mesure où elle doit refléter l’identité du lieu. Selon les cas, il conviendra ainsi d’appuyer l’éclairage dans certaines zones, de créer de nouvelles sources de lumière, d’installer des miroirs ou encore de réaliser des jeux de lumière.

4. Assurer le renouvellement de l’air au sein du restaurant

4. Assurer le renouvellement de l’air au sein du restaurant

Parfois négligée par les restaurateurs, la qualité de l’air est pourtant une composante majeure de l’ambiance d’un restaurant. À cause des odeurs de cuisine, de la fumée et de la chaleur dégagée par les clients, l’air intérieur peut rapidement être pollué. On peut alors être confronté à de l’humidité, à des odeurs désagréables ou à une saturation de l’air. Autant de maux qui vont altérer l’expérience client.

Lors de la conception d’un restaurant, de sa rénovation ou de son amélioration, la qualité de l’air doit donc être un sujet central. Pour garantir une ambiance agréable, il conviendra généralement de s’attaquer aux origines de la pollution de l’air. Cela pourra passer par l’installation d’un système de ventilation adaptée à la volumétrie de la pièce et au nombre de clients, le cloisonnement des zones dégageant des odeurs et la création d’un nouveau circuit de circulation de l’air.

5. Œuvrer au confort thermique pour satisfaire les clients

Le confort thermique joue un rôle central dans la satisfaction de la clientèle, mais également dans l’efficacité des équipes. Le froid comme le chaud peuvent en effet avoir une incidence sur la praticité et l’ambiance du restaurant. Trouver le juste milieu peut néanmoins s’avérer compliqué, et ce, pour deux raisons principales : la température doit s’adapter à chaque espace (il fera plus chaud dans la zone d’attente que dans la cuisine par exemple) et correspondre à la fois aux besoins des clients qui sont immobiles et des serveurs qui bougent sans arrêt.

Pour améliorer le confort thermique du restaurant, une phase d’analyse est indispensable afin de détecter d’éventuelles anomalies. Contrairement au bruit ou à la luminosité, il est parfois difficile de s’apercevoir d’un problème de température. Selon les situations, le correctif pourra s’attaquer aux ponts thermiques, aux courants d’air, à l’isolation ainsi qu’au système de chauffage et de climatisation.

 

6. Choisir la décoration de son restaurant avec soin

Au même titre que l’agencement, la décoration est l’une des clés de l’image du restaurant. Si elle doit être propre à chaque établissement et correspondre à son identité, il faut aussi qu’elle réponde aux attentes de la clientèle. La problématique est simple : trouver le bon équilibre entre une décoration qui colle au concept du lieu et qui est dans la mouvance actuelle.

Gardez cependant en tête qu’une décoration de restaurant trop marquée peut constituer un frein à l’activité, dans la mesure où elle va être clivante. Il est donc préférable de créer une atmosphère pérenne, qu’elle soit feutrée, épurée, intimiste ou même authentique. Et n’oubliez pas, chaque élément est une composante de la décoration : le mobilier, les luminaires, les revêtements, les assiettes, etc.

Il est également bon de rappeler que les solutions acoustiques peuvent parfaitement coller à la décoration du restaurant. Elles peuvent d’ailleurs aussi bien être invisibles (toile tendue acoustique au mur ou au plafond, panneau acoustique mural, etc.) que décoratives (panneaux acoustiques imprimés, panneaux personnalisés sur roulettes, etc.).

7. Offrir une expérience de tous les sens

7. Offrir une expérience de tous les sens

Si chaque nature de confort a son importance au sein d’un restaurant (luminosité, acoustique, température, etc.), c’est pour une raison toute simple : les clients attendent désormais une expérience sensorielle totale. On ne vient plus uniquement pour bien manger, mais également pour sentir des odeurs enivrantes, être installé confortablement, profiter d’une ambiance sonore agréable et en « prendre plein les yeux ».

Si l’expérience se joue principalement dans l’assiette, d’autres éléments peuvent jouer sur l’ensemble des sens de la clientèle. Chaque facette du restaurant avec laquelle le client est en contact doit donc être mûrement réfléchie : le mobilier, la décoration, l’ambiance acoustique, l’éclairage, la température, etc.

8. Travailler individuellement sur chaque espace du restaurant

C’est peut-être finalement le chantier le plus important : optimiser le confort de chaque espace de façon individualisée. Pourquoi ? Tout simplement car les différentes zones d’un établissement ne présentent pas les mêmes contraintes, ni les mêmes objectifs. Avant d’optimiser l’ambiance d’un restaurant et son fonctionnement, il faut donc définir le rôle de chaque espace :

  • La salle de restauration : elle doit offrir une ambiance à l’image du restaurant, tout en mettant en avant l’expérience culinaire et en s’adaptant aux contraintes du personnel.
  • La cuisine : son organisation doit être axée sur la praticité afin d’assurer le confort des équipes et leur efficacité.
  • Les espaces de « transit » : l’accueil ainsi que le bar doivent être propices à l’attente. Ces lieux devront notamment se montrer confortables et donner envie de s’attarder.
  • Les zones dédiées aux salariés : elles se doivent d’être isolées du reste du restaurant, notamment pour garantir l’intimité des équipes et leur permettre de se reposer.
Améliorez chaque facette de l’ambiance de votre restaurant avec Kandu

Vous l’aurez compris, l’ambiance d’un restaurant se définit par tous les éléments qui la composent. C’est pour cette raison que Kandu intervient sur chaque facette de votre environnement : la qualité de l’air, l’acoustique, la température, la luminosité et l’agencement. Notre objectif ? Vous aider à composer l’atmosphère qui corresponde à l’ADN de votre restaurant et qui réponde aux attentes des clients et de votre personnel, et ce, à travers un service complet et clé en main, du diagnostic aux travaux.

Sources : 

[1] Le bruit est la source N°1 de mécontentement des clients au restaurant – Zagat 2014, 2015, 2016
[2] Le bruit est la source N°1 de mécontentement des clients au restaurant ? – Zagat 2014, 2015, 2016
[3] Enquête Ifop pour la journée de nationale de l’audition 2016
[4] Les Français et le restaurant : une vraie histoire d’amour – Sondage OpinionWay pour La Fourchette 2016

Découvrez nos solutions pour les restaurants

Cafés, hôtels & restaurants

Améliorez votre réputation et la fidélité de vos clients